Rechercher

                                                                                                     (En cours d'Ecriture)

                                                                                    Ludovic Navarre (1889-1979)
                                                                                                        Sixième Branche

Chevalier de la Légion d'honneur, Croix de guerre 14-18 ,officier d'artillerie et enfin pilote aviateur ,ingénieur Ecole Centrale de Paris (ECP) comme ses frères ainés.

La Société Favor est créé en avril 1920 se consacre au façonnage en tous genre des papiers et cartons. Son capital d’un million de francs est divisé en 2 000 actions toutes souscrites par André Navarre, ses frères et les sociétés du groupe. André Navarre place à sa tête un autre de ses frères, Ludovic (1889-1979), lui aussi centralien (1913).
                                                                           (En cours d'Ecriture et de corrections)

                                                          Bernard Navarre
(Tartas 1880- Saint-Cloud 1966),


Certainement l'homme le plus proche d'André Navarre et surtout le spécialiste de la pate à papier du groupe Navarre. Il sera à la mort de son frère André, le gardien du temple et développera les affaires avec une grand efficacité. 

Ancien élève de l'Ecole centrale Paris ( Centraliens_ECP_dans_le_groupe_Navarre.doc ), a marqué l'histoire économique de Tartas. Après des années de recherche et de développement, il implante en effet dans sa ville natale un établissement d'une entreprise qu'il dirige "La Calaisienne de pâtes à papier", et se trouve ainsi à l'origine de l'industrie majeure du canton : l'industrie de la pâte fluff (un type de pâte à papier fabriquée à partir du pins des Landes par traitement mécanique et chimique). Cette usine appartiendra successivement à différents groupes industriels dont la Cellulose du Pin (Saint-Gobain) et Smurfit. Elle appartient actuellement au groupe canadien Tembec, fait 175 Mo€ de CA, emploie 280 personnes et produit 100.00 tonnes de pâte par an. Bernard Navarre et ses frères André et Vincent créent également l'Avébène (AVBN), une entreprise spécialisée dans la récupération des déchets de l'usine de pâte à papier. L'Avébène, longtemps restée familiale, appartient maintenant aussi à Tembec.

En 1906, avec son frère son frère André, il conclut un contrat de location-vente pour l’acquisition,  des Papeteries Montfourat en Gironde appartenant à Georges Legrand.

En 1910
Création de l’Avébène qui n’est pas une usine du groupe, mais une entreprise spécialisée dans la mise en valeur des déchets des usines de pâte à papier du Groupe Navarre. Un historique s’impose :

 Vincent Navarre, frère d’André, Bernard et Ludovic rencontre un Allemand qui lui parle de l’utilisation des lessives résiduaires, faite dans son pays pour l’agglomération des noyaux pour la fonderie qui permettait une grande économie dans l’ébarbage des pièces en fonte moulées. Il soumet l’idée à ses deux frères  André et Bernard Navarre dont l’usine de Monfourat dispose d’importants volumes de résidus de lessive issue de cellulose traitée au bisulfite. Ils commencèrent ainsi leurs recherches innovatrices sur les applications des lignosulfonates. Ils firent une petite installation de concentration des lessives, et le sirop obtenu, soumis à des fondeurs donna des résultats encourageant.

1914 À l’aide de dérivés de l’usine de papier de Monfourat, ils poursuivent leurs recherches sur l’utilisation des lignosulfonates dans les moules de fonderie. La guerre arrivant et le noyautage des obus et grenades entraina une forte demande de ce type de lessive dans la fonderie.            

1915 Monfourat ne pouvant faire face à la demande, l’élaboration du lignosulfite fut transportée à l’usine Navarre de papier , à Grand-Quevilly (Rouen). Le premier produit qu'ils commercialisent alors s’appelait Avébène, un nom dérivé de leurs initiales André, Vincent, Bernard Navarre .La production atteint alors 500 tonnes. La direction fut confiée à Bernard Navarre  et un service de vente fut créé à l’Union Française de Papeterie dans les bureaux Parisiens du 2, Quai des Célestins.                

1918 Leur premier brevet (Fr. No 486 434) sur les propriétés liantes des lignosulfonates est émis.                                  

1920 Leur second brevet (Fr. No 507 779) sur les propriétés liantes des lignosulfonates est émis. Le 4 octobre 1920, Création de l’entreprise Avébène (nommée d’après le produit), qui deviendra une des premières entreprises de lignosulfonates au monde. André Navarre en sera le premier président.

En 1921

L'Avebène.(A de André, V de Vincent, B de Bernard, N de Navarre) Sous cette dénomination vient d'être formée une société anonyme qui aura pour objet la prise, l'achat et l'exploitation de brevets, licences ou procédés de fabrication se rapportant à la fabrication du papier, de la cellulose ou de leurs dérivés.

Le siège est à Paris, 13, rue d'Aguesseau. Le capital est fixé à 500.000 francs en actions de 500 francs, sur lesquelles 400 sont attribuées à MM. André, Vincent et Bernard Navarre, et à M. Veyron, en représentation de leurs apports. Les premiers administrateurs sont : MM. André Navarre, industriel à Lyon, quai Tilsitt, 9 ; Vincent Navarre, industriel à Paris, rue d'Aguesseau, .13; Bernard Navarre, industriel à Paris, rue d'Aguesseau, 13 ; Eugène-Marius Veyron, industriel au Grand-Quévilly ; Henri-Léon-Antoine Habourdin, ingénieur à Paris, boulevard du Montparnasse, 73; Paul Treppoz, à Lyon, rue Victor-Hugo, 53 et Albert Haug, directeur de Papeteries, à Champ-sur-Drac (Isère).

Papeteries Navarre. La Société vient d'adjoindre à la fabrique de pâtes de bois qu'elle possède sur les bords de la Seine, à Grand-Quevilly, près Rouen, une fabrique de papier. Cette usine, qui comporte tous les perfectionnements modernes, sera outillée pour une production de 100 à 110 tonnes par jour: La première machine vient d'être mise en route. ;

Société calaisienne de pâtes à papier. Les actionnaires de la Société se sont réunis le 23 juin, au Siège, 13, rue d'Aguesseau, en Assemblée, ordinaire, sous la présidence de M. André Navarre, président du Conseil d'administration.

L'Assemblée a approuvé les comptes de l'exercice 1920, qui ne comprend que le second semestre de 1920. En effet, l'Assemblée ordinaire, tenue en septembre 1920, avait approuvé les comptes depuis 1914 jusqu'au 30 juin 1920. Depuis cette date, le capital a été porté de 1.200.000 francs à 6 millions, opération qui a été entièrement réalisée au début de l'année.

L'exercice 1920 a été une période d'organisation et de transformation. Après le départ de l'armée anglaise, le Conseil a dû envisager une remise en état complète et indispensable. De plus, il a procédé à des installations complémentaires dont la majeure partie se trouve réalisée actuellement, dans le but de mettre en concordance la capacité de production de l'usine avec celle de ses éléments les plus importants, les lessiveurs.

Ces améliorations permettront, lorsque la crise actuelle prendra fin, une production mensuelle normale de 700 tonnes de pâte, alors qu'à l'origine la production ne pouvait dépasser 300 ou 400 tonnes.

La pâte de bois mécanique constitue la matière de remplissage des papiers d'impression ordinaires et du papier de journal, dont la cellulose de sapin forme l'ossature.

Les fabricants de papier français se trouvent ainsi en possession des pâtes de remplacement les plus variées. Mais ils ont perdu leur complète indépendance d'autrefois. La fabrication ancienne des papiers, qui constituait une industrie complète, s'est subdivisée en fabrication des papiers et en fabrication des pâtes. Et la fabrication des pâtes elle-même s'est subdivisée en. trois grandes industries : L'industrie des pâtes mécaniques ; Celle des pâtes de cellulose au bisulfite ; Celle des pâtes de cellulose à la soude.

Je ne parlerai que pour mémoire des pâtes d'alfa et de paille, qui constituent encore une industrie spéciale. Ces industries n'ont malheureusement pas pris, en France, le développement qu'il eût fallu pour assurer les besoins des fabriques de papier dont le nombre a augmenté, dont l'outillage s'est développé, en vue de l'emploi des pâtes de toutes qualités que l'étranger met à la disposition du marché français.

Des efforts furent faits cependant. Abandonnés par les uns, ils furent continués par les autres, malgré bien des difficultés, les pâtes étrangères plaçant souvent les fabricants de papier importateurs en position plus favorable que les fabricants de papier producteurs de pâtes.

Des fabriques de pâte de bois mécanique furent installées dès l'origine dans l'Isère, dans la Savoie, dans l'Ain, dans les Vosges et dans l'Ariège, en vue de l'utilisation de forces motrices hydrauliques.

Des fabriques de pâte chimique au bisulfite furent créées un peu partout, notamment à Essonnes, à Chantenay, à Tiffauges, à Lancey, à Domène, à Modane, à Etival, au Souche, à La Haye-Descartes, à Albertville, à Mios, à Monfourat, à Novillars et à Saint-Antoine (Ariège)

Enfin, en 1307, furent créées les fabriques de cellulose de Rouen et de Calais.

Bien avant la guerre, les fabriques de cellulose de Mios, d'Etival, du Souche, d'Albertville et de La Haye-Descartes avaient cessé leur exploitation.

Pendant et depuis la guerre, les usines de l'Isère, celles de Rouen, de Novillars et de Monfourat fonctionnèrent seules.

Celle de Calais fut acquise et remise en marche, l'année dernière, par les papeteries Navarre.

Sauf quelques usines, comme les papeteries de Riouperoux dans l'Isère, qui ont donné une autre utilisation à leur force motrice, ou comme les papeteries d'Albertville qui ont transporté leur matériel près de Rouen, toutes les fabriques de pâte mécanique ont continué leur exploitation, à côté des fabriques de papier qui les ont installées. Certaines papeteries, actionnées par la force vapeur, se sont même adjoint la fabrication de la pâte. mécanique : c'est le cas des papeteries Darblay, à Essonnes, des papeteries de l'Auto, à Persan, des papeteries de l'Ouest, à Chantenay et, plus récemment, de la papeterie du Petit Parisien, à Nanterre et de la nouvelle fabrique de papier installée à Rouen par les papeteries Navarre, à côté de leur fabrique de cellulose.

Il est bien évident que la production de la pâte mécanique à la vapeur est coûteuse. Mais le fabricant est maître de donner a son produit le degré de finesse qui convient au papier qu'il veut fabriquer.

La papeterie française porte donc plus volontiers ses efforts vers la fabrication des pâtes mécaniques que vers celle des pâtes chimiques. Malgré cela, les développements de cette production sont très lents. Pour une usine qui s'installe pour fabriquer la pâte mécanique, comme celle de Rouen, une autre cesse cette fabrication, comme c'est le cas de l'usine de Chantenay.

D'autres, parmi celles qui marchent à la vapeur, réduisent leur production ou l'arrêtent totalement, dès que les prix des pâtes importées arrivent au-dessous de leurs prix de revient.

C'est une indication que cette fabrication est considérée comme une partie accessoire et non essentielle d'une fabrique de papier. Il semble pourtant que la fabrication de la pâte mécanique mérite plus d'attention. Cette pâte restera longtemps la matière première de prédilection des papiers d'impression ordinaires et notamment du papier de journal, parce qu'elle se tiendra au-dessous des prix de toutes autres pâtes : aucune autre matière, issue des innombrables plantes considérées comme susceptibles d'être utilisées à la fabrication des pâtes, ne peut atteindre un prix de revient aussi bas. C'est que toutes ces plantes doivent être débarrassées, par des procédés chimiques coûteux, des matières incrustantes qui enrobent les cellules.

Dans la fabrication de la pâte mécanique, au contraire, toute la substance du bois est utilisée. L'eau seulement (environ 15% du poids) est éliminée.

Les fabricants de papier français savent tout cela. Ils ne produisent pourtant que 90.000 tonnes environ sur un emploi annuel de près de 300.000 tonnes. L'importation compte donc, dans l'emploi, pour environ 200.000 tonnes par an.Pour assurer cette production en France, il faudrait : 700.000 stères de bois et 320.000.000 de kilowatts heure.

Il semble que le bois peut être trouvé dans les 25.000.000 de stères de bois de feu que produisent annuellement les forêts de France depuis le retour de l'Alsace-Lorraine à la mère patrie.

Les bois de feu comprennent en effet des essences propres à la fabrication de la pâte mécanique, telles que l'épicéa, le sapin, le tremble et le peuplier.

L'accroissement de la fabrication des pâtes entraînerait d'ailleurs le développement des plantations de bois dans des terrains actuellement improductifs. En attendant, l'appoint pourrait être demandé aux colonies françaises, si l'on ne voulait pas s'adresser aux pays exportateurs de bois à pulpe.

La force motrice hydraulique est abondante en France. Des centrales hydro-électriques, créées ou développées pendant la guerre, cherchent le placement de leur énergie que la crise actuelle laisse sans utilisation. Quelques millions de chevaux peuvent être encore installés dans les Alpes et dans les Pyré-

En 1921 Autre article Moniteur avril 1921

On accuse les frères Navarre d’avoir fondé un Trust.

Pourquoi? C'est lui qu'il accuse d'avoir fondé le trust. l'accuse d'avoir fondé une Union qui englobe tous les fabricants.

L'Union en question est tout simplement le comptoir de vente des usines du groupe Navarre, puisqu'il faut le nommer par son. nom. Elle est sur le même pied que ses grands concurrents. Donc erreur, erreur grave de M. Delaisi. Il finit par s'expliquer: Il a cru « sur la foi d'un journal-financier, qu'à ce syndicat de vente (je note ici que M. Delaisi, spécialiste des questions économiques, ne distingue pas un syndical de venté d'une simple' agence de vente) adhéraient les Darblay, les Dupuy, les Laroche Jobubert », etc. Et c'est tout : M. Delaisi, ayant fait une erreur capitale, qui pouvait être prise pour un faux, se contente de se référer à « un journal financier » qu'il ne nomme pas! Quelle légèreté dans la documentation !

La preuve du trust tombe. Mais M. Delaisi tient à son trust.

Il en donne de nouvelles preuves, toujours contre les mêmes personnes (singulier acharnement). Mais quelles preuves! Je déclare tout net que l'écrivain qui peut se contenter de pareilles : preuves ou bien veut éblouir un public nécessairement ignorant ou bien ne connaît rien au problème qu'il traite. Voici les preuves, suivies de nos critiques :

pdfLes artistes de la famille Navarre
                                                                            Ci-dessus, pour ceux pouvant ouvrir les pdf .ci-dessous, le contenu texte sans images                                                                   Merci de nous signaler un artiste  de la famille oublié
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Les Artistes de la famille Navarre


Jeanne Navarre (épouse d’André Navarre, deuxième branche Navarre)

Il est dit qu'elle fut 1er prix de conservatoire de Paris (piano).Ce fait n'a jamais été vérifié malgré les recherches d'Isabelle Pfyffer auprès du conservatoire de Paris. Jeanne est certainement douée en musique car elle a composé dans sa jeunesse: Une Mazurka (Soneckta) dédiée à son père, une danse pour piano dédiée à sa sœur (Danse de Gnomes) et un morceau de piano dédié à sa mère (Libellules et Papillons).
_______________________________________

                                                                           Yvonne Navarre : Artiste Peintre ( diplômée des Beaux-arts vers 1935)                                                                                              Branche Vincent Navarre, épouse de Jean Louis Truchetet (1912-1987)
                                        Par Laurent Clabé-Navarre: les travaux d’artistes des sœurs Navarre (Andrée, Paule et Yvonne),                                                                   
_______________________________________

                                                                            Renée Paule Navarre : Artiste Peintre (diplômée des Beaux-arts)                                                    Branche Vincent Navarre, épouse de Jean Clabé
                                                                  
  _________________________________________________________________
 
                                                                                         Jean Chapot: Réalisateur (1930-1998)                                                                                                                            Branche : Madeleine Navarre, fille d’André Navarre, épouse F.Chapot                                      https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Chapot

Jean Chapot débute dans le cinéma en 1957 et réalise La Voleuse, qui réunit Romy Schneider et Michel Piccoli, un couple qui marquera l'écran. Il en a écrit le scénario, adapté avec Marguerite Duras. En 1970 viennent Les Années-Lumière, histoire-fiction sur les années 1895/1900, puis Les Granges Brûlées en 1971 où il fait débuter une jeune actrice du café-théâtre Miou-Miou. Après avoir bourlingué aux États-Unis sur les traces d’Hemingway, il aborde le théâtre avec son condisciple Bernard Fresson, séchant des cours d'études commerciales pour assister aux cours de Tania Balachova et monter des pièces en banlieue. En 1954, Jean Chapot est engagé comme assistant à la mise en scène par Raymond Rouleau pour Cyrano de Bergerac, monté à la Scala de Milan avec Gino Cervi, Les Sorcières de Salem avec Yves Montand et Simone Signoret, qui interprètera 20 ans plus tard le personnage de Rose dans Les Granges Brûlées, Pour le meilleur et pour le pire de Clifford Odets.Il participe à des festivals, dont le premier festival des nations de Paris où il rencontre et travaille avec Bertolt Brecht, Giorgio Strehler et bien d'autres.Jean Chapot a fait ses débuts dans le cinéma en débarquant sur le plateau des Fanatiques d'Alex Joffé, le jour où l'assistant stagiaire était malade. Il sera ensuite l'assistant de Vittorio De Seta et d'Yves Ciampi avant de réaliser ses premiers films industriels puis des courts métrages, dont Le Fusil à lunette qui obtint en 1972 le grand prix international du festival du court métrage au festival de Cannes. Jean Chapot a goûté à la production — Les Abysses de Nico Papatakis, Charles et Lucie et Plaisir d'amour de Nelly Kaplan — et participé à l'écriture de nombreux scénarios.À partir de 1977/78, il écrit et réalise de nombreux films pour la télévision, dont Docteur Teyran avec Michel Piccoli, Livingstone avec Georges Moustaki, La Tentation d'Antoine où Robin Renucci trouva son premier rôle, Ce fut un bel été où Maurice Ronet joua son dernier rôle.
                                                                     _________________________________________

                                                                       André Beaurepaire: Artiste Peintre, Scénographe (1924-2012)                                                                                        2eme Branche André Navarre, Branche : fils de Marie Joseph Navarre, épouse Beaurepaire

André Beaurepaire fut un peintre-scénographe, dont les constructions aux géométries complexes et mystérieuses ont séduit les grands noms du théâtre français avec qui il a collaboré. Ce dessinateur autodidacte est né à Paris en 1924. Il illustre Sagesse de Paul Verlaine en 1944, et est alors remarqué par Jean Cocteau et l'illustrateur et décorateur Christian Bérard. Tous deux l'invitent à participer à la réalisation des décors de l'exposition Le Théâtre de la mode (1945) consacrée à la haute couture française. En tant qu'illustrateur, scénographe et créateur de costumes, il collabore ensuite avec Jean Cocteau, Roland Petit, Jean Genet, Frederick Ashton, Léonide Massine, Gian Carlo Menotti, Jean Marais et le styliste Yohji Yamamoto. André Beaurepaire réalise également des décors et des costumes pour de grandes scènes européennes, comme l'Opéra de Paris, la Scala de Milan, Covent Garden à Londres ou l'Opéra d'Amsterdam. Tout d'abord à l'encre de Chine, ses œuvres ont recours au pastel, à la peinture à l'huile ou à l'acrylique.!... Ce baroque tournoyant et précis comme un travail d'araignée, ce fouillis savamment orchestré de rochers, de nuages, d'arcs et de vrilles, l'avaient d'un coup révélé au public parisien; il avait dix-huit ans. Tout de suite après cette exposition il composa, aux Ballets des Champs-Élysées, un étrange décor dix-huitième siècle, pour un Concert de danses, où les interprètes étaient casqués de diamants et hissés dans des carrosses dignes de Bibiena. Un jour Cocteau lui confia le décor de l'Aigle à deux fêtes, qu'il traita comme un conte de Poe, le hérissant de frondaisons gothiques. Plus tard il fit surgir des caravelles couleur d'orage hors de la grotte de Renaud et Armide, puis une forêt d'arches en forme d'ombelles pour les Scènes de ballets de Stravinsky à Covent Garden.


                                                                              Armande Navarre : Comédienne                                                           https://fr.wikipedia.org/wiki/Armande_Navarre
(Branche Marie-Josèphe Navarre sœur André Navarre dite Pépé, épouse René Fernand Beaurepaire).Un fils, Thierry, avec Jacques Talagrand dit Thierry Maulnier de l’Académie Française.

Sur les planches de Paris, Armande Navarre joue en 1955 à la Comédie Caumartin dans Un monsieur qui attend et en 1958 au Théâtre de la Madeleine dans La Folie de Louis Ducreux, avec Claude Dauphin, Élina Labourdette et Nicole Berger. En 1959, elle est Cruche dans Les Bâtisseurs d'empire de Boris Vian, avec la toute jeune Dany Saval, dans une mise en scène de Jean Négroni au Théâtre Récamier. Sa carrière au cinéma commence en 1955 avec le rôle du mannequin Arlette chez Georges Lampin dans Rencontre à Paris, suivi par son rôle de la jeune Esther dans L'Homme à l'imperméable de Julien Duvivier. Sosie de Martine Carol, elle a joué la jeune habilleuse Pivoine, dans le policier Nathalie (1957).Son premier grand rôle principal au cinéma, Armande Navarre le trouve en 1959 avec François Périer et Micheline Presle dans Bobosse d'Étienne Périer. Elle tourne beaucoup, entre autres avec Jean Gabin dans Maigret et l'Affaire Saint-Fiacre (Myriam, l'amie de Robert Hirsch) ou avec Darry Cowl dans Le Petit Prof dans le rôle de Tosca, la fille de Rosy Varte. Dans le segment Tu ne déroberas point dans Le Diable et les Dix Commandements, elle incarnait la fiancée de Jean-Claude Brialy. Après ces débuts prometteurs, Armande Navarre tourne beaucoup pour la télévision. En 1967, elle a joué son plus grand rôle dans le feuilleton La Prunelle, une danseuse qui se transforme en détective. Claude Jade, qui a joué le rôle de sa copine et nièce Rosette, écrit dans son livre Baisers envolés : « Le rôle-titre est tenue par une comédienne qui a le double de mon âge, Armande Navarre. Elle est vive, bien faite, assez gouailleuse et gentille, c'est manifestement une ancienne brune aux cheveux très blonds, avec le petit nez 'spirituel' qu'on a connu à beaucoup d'actrices dans les années soixante. »Après cette série, tournée en 1967 et diffusée en 1968, elle a disparu des écrans. En 1970, elle joue dans Herminie de Claude Magnier. Armande Navarre est la sœur du décorateur de théâtre André Beaurepaire.
                                                               ___________________________________________

                                                                               Martin Veyron : Auteur de bande dessinée et de dessins de presse.                                                                                          2eme Branche, André Navarre, Eugénie Marie Navarre épouse Eugène Veyron
                                                                                 https://fr.wikipedia.org/wiki/Martin_Veyron

Martin Veyron a été élève aux Arts déco de Paris1. En 1975, il fonde le studio Imaginon avec Jean-Claude Denis et Caroline Dillard. Il publie ses premiers travaux d'illustration dans Lui, L'Expansion et Cosmopolitan.Ses débuts en bande dessinée datent de 1977. Il crée cette année-là dans L'Écho des savanes son personnage fétiche Bernard Lermite. Pour ce même magazine, il écrit Edmond le cochon, dessiné par Jean-Marc Rochette. Dans Pilote, il publie Raoul et Rémy (1978) et, sous le pseudonyme de Richard de Muzillac, Olivier Désormeaux (dessin de Diego de Soria, 1984). Ses albums paraissent aux Éditions du Fromage, chez Casterman et chez Albin Michel.En parallèle, il publie de nombreux dessins de presse dans Libération, Paris Match, Le Nouvel Observateur, L'Événement du jeudi... Son activité ne se limite pas au dessin puisqu'en 1985 il adapte son album L'Amour propre sur grand écran : L'amour propre ne le reste jamais très longtemps.En 1994, il est licencié du journal InfoMatin, à la suite d'un dessin humoristique sur le sida. En 1996 il sort son premier roman, Tremolo Corazon.Il reçoit en 2001 le Grand Prix de la ville d'Angoulême, ce qui fait de lui le président du festival en 2002.Il a épousé la journaliste Anne Chabrol, ancien reporter à Belfast pendant la guerre d’Irlande du Nord et ex-directrice de Elle, Glamour et Cosmopolitan, dont il a eu deux fils, Charles et Lambert.
Il aura la gentillesse d’offrir à la famille deux illustrations, une pour le livre de la généalogie Navarre et l’autre pour le site consacré aux aviateurs Navarre héros de la guerre de 14.
                                                       ____________________________________________

                                                                                  Gisèle Saintillan : Artiste Peintre                                                                                                                       5eme Branche Branche Bernard Navarre, fille d’Anne-Marie Navarre et André Ribereau-Gayon

Gisèle Saintillan obtient son diplôme d'architecte à l'Ecole Spéciale d'Architecture en 1969, et travaille chez des architectes parisiens. Le soir, elle suit les cours de la ville de Paris à Montparnasse avec le sculpteur Moirignot Elle réalise avec Jacques, son mari, les plans de la maison de son oncle Francis Navarre, sur la dune à Huchet dans les Landes. Arrivée en Touraine en 1981, elle s'inscrit en auditeur libre aux Beaux-Arts de Tours : peinture, gravure, dessin et sculpture (modèle vivant) avec Olivier Seguin. Depuis une quinzaine d'années elle se consacre surtout à l'étude de l'œuvre considérable de sa tante Marie Baranger, fresquiste.
                                                             ____________________________________________

                                                                Jean-Marie Ribereau-Gayon dit Mousse : Architecte                                                                                           5eme Branche Branche Bernard Navarre, fils d’Anne-Marie Navarre et André Ribereau-Gayon

Architecte DPLG au cabinet d'architecture Jean-Jacques Ory où il devient chef d’une agence qui passe de 3 collaborateurs en 1982 à plus de cent en 1992. En 2014, devient président de la SAS Studios d'Architecture Ory et Associés jusqu'en 2018 ou il cesse son activité. Membre du comité de direction de l'ARCHE (Association pour la recherche sur Chaville, son histoire et ses environs).Membre actif dans l'ARHYME, (Association pour la réhabilitation du réseau hydraulique du domaine royal de Meudon).
Sur le plan loisirs, il pratique le dessin, l’aquarelle, le bricolage, le modélisme. Il se distrait en écoutant et jouant de la musique, guitare folk et Jazz. Mousse à offert à la famille deux dessins illustrant son talent : l’un de la maison de Saint Cloud de son grand-père, Bernard Navarre, pour le livre de la généalogie Navarre et l’autre, connue de toute la famille, le fameux arbre généalogique de la famille Navarre.

                                                          ____________________________________________


                                                                     Paul Marque : Danseur Etoile Opéra de Paris                                                                                                           Branche Cécile Navarre, sœur André Navarre, et épouse de Pierre Marque, fils de Philippe Marque.

Paul Marque débute la danse jazz à l’âge de quatre ans au studio « On Stage » à Dax, dirigé par Laetitia Michel, et découvre la danse classique à sept ans. En janvier 2008 il entre à l’Ecole de danse de l’Opéra de Paris dont intègre le corps de ballet en 2014.Il est promu coryphée en 2016, et obtient en 2016 la médaille d’or au concours international de ballet de Varna. En 2017, il est promu sujet et obtient le prix de l’association pour le rayonnement de l'Opéra national de Paris. Il devient premier danseur en 2018.Le 13 décembre 2020, à 23 ans, Paul Marque est promu danseur étoile du ballet de l'Opéra national de Paris, sur proposition d'Aurélie Dupont, directrice de la danse à l’issue d’une représentation de La Bayadère dans la production de Rudolf Noureev, alors qu’il interprétait l’Idole Dorée, un rôle secondaire dans ce ballet.
                                                                      https://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_Marque

                                                                          ________________________________________________________________
                                                                          Ludovic Navarre dit St Germain : Musicien                                                                                                                                                           6eme Branche : Ludovic Navarre                                                                                                                                                                        https://fr.wikipedia.org/wiki/StGermain(musicien)

Son label de jazz Blue Note Records pour lequel il réalise l'album Tourist. L'album se vend à 3 millions d'exemplaires dans le monde, dont 800 000 en France.Ludovic Navarre met un terme à ses ambitions sportives à la suite d'un accident quand il a quinze ans. Il se consacre alors à la musique et notamment à la composition sur ordinateur. Passionné de musiques électroniques, telles la techno de Détroit et l'electro, il s'intéresse aussi à la soul, au jazz et au hip-hop. St Germain côtoie DJ Roger Sanchez, Little Louie Vega, Kenny "Dope" Gonzalez.Il commence une carrière de DJ dans les clubs parisiens, puis s'oriente vers la composition musicale avec son ami Guy Rabiller, dans leur studio installé à domicile, à Chatou. Ils signent avec un jeune label s'intéressant de très près à la musique électronique : Atom, puis avec le label Fnac music, qui devient F Communications dirigé par Éric Morand et Laurent Garnier.Ludovic Navarre enregistre sous différents pseudonymes : Sub System, Deepside, Modus Vivendi, LN'S, Nuages, Soofle, Deep Contest, Hexagone, St Germain en Laye, D.S avant de choisir définitivement le nom de scène St Germain en 1993. Ce pseudonyme, inspiré par sa ville natale, fait aussi référence au quartier de Paris, Saint-Germain-des-Prés rive gauche. En 1995 le single « Alabama Blues », remixé par Todd Edwards, lui ouvre les portes du succès international avec un classement dans les charts anglais. Il sort sous le label F Communications l'album intitulé Boulevard, qui est élu meilleur album de l'année 1995 par la presse anglaise.En 1995, St Germain présente sur la scène des Transmusicales de Rennes son premier concert de musique électronique accompagné de musiciens. En 1999, il sort From Detroit to St Germain, un album-compilation de ses EPs publiés sous différents pseudonymes. En 2000, il rejoint le label de jazz Blue Note Records pour lequel il réalise l'album Tourist. L'album se vend à 3 millions d'exemplaires dans le monde, dont 800 000 en France. Entre 2000 et 2002, St Germain donne plus de 200 concerts et se produit à notamment à Coachella, à Glastonbury, au Royal Albert Hall, aix Transmusicales de Chine, etc. Il est rejoint sur scène par des musiciens comme Herbie Hancock, Claude Nougaro, Ernest Ranglin, Monty Alexander, etc. Rose rouge est jouée par les Rolling Stones lors de leur tournée Licks Tour de 20026. Il est triple lauréat des 16e cérémonie des Victoires de la musique 2001 avec son album Tourist (Découverte Jazz de l'année, Meilleur album électro, et Découverte scène de l'année).En 2001 St Germain assure la bande originale du film Chaos de Coline Serreau.

                                                              ____________________________________________

                                                                                   Laurence Truchetet : Artiste Peintre                                                                                                                      4eme Branche Vincent Navarre ,Yvonne Navarre épouse Jean-Louis Truchetet, fille de Claude Truchetet

                                                               _________________________________________


                                                                                 Elodie Navarre : Comédienne                                                                                                                        2eme Branche Rameau A (arrière-arrière-petite-fille d’André Navarre) fille de Patrick Navarre
                                                                    https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lodie_Navarre

Élodie Navarre a seize ans quand elle est la partenaire de Jean Rochefort dans Clara et son juge. Puis elle est choisie pour faire partie des Jeunes Premiers Canal Plus, et elle entre au conservatoire du 10e arrondissement. Elle se fait remarquer pour sa prestation en 1997 dans le clip On ira de Jean-Jacques Goldman. Elle remplace ensuite Chloé Lambert dans de L’Autre de Florian Zeller, puis joue Médée de Jean Anouilh dans la mise en scène de Ladislas Chollat qu’elle reprend en 2009 au Vingtième Théâtre. Dans En toute confiance de Donald Margulies mis en scène par Michel Fagadau, elle joue aux côtés de Barbara Schulz au théâtre de la Comédie des Champs Elysées. En 2010, elle partage l’affiche avec Stéphane Freiss dans Une comédie romantique de Gérald Sibleyras au théâtre Montparnasse. La même année, elle reçoit le prix Suzanne-Bianchetti de l'actrice la plus prometteuse. Elle est aussi au théâtre de l'Atelier avec Alice Taglioni dans Chien-Chien de Fabrice Roger-Lacan. Elle tourne dans de nombreux films à la télévision : L’École du pouvoir de Raoul Peck, Un amour en kit de Philippe de Broca et, sous la direction de Caroline Huppert dans Les Châtaigniers du désert. Pour le cinéma, elle est à l’affiche de Scènes de crimes de Frédéric Schoendoerffer, L'École pour tous d’Éric Rochant, Jean de la Fontaine, le défi de Daniel Vigne et No Pasaran d’Éric Martin et Emmanuel Caussé avec Rossy de Palma et Une affaire d'État d’Éric Valette. Elle est Inès, héroïne de cape et d'épée, aux côtés de Jérémie Renier et face au « méchant » Alexandre Astier dans le film parodique Les Aventures de Philibert, capitaine puceau. En 2011, elle est à l'affiche dans L'Art d'aimer d'Emmanuel Mouret où elle forme un couple avec Gaspard Ulliel. En 2012 et 2013, elle est à l'affiche dans Sunderland au théâtre de Paris et en tournée en province et à l'étranger. En 2014, elle joue au Festival d'Avignon dans Le Misanthrope le rôle de Célimène et au théâtre Hébertot à la rentrée 2015 dans Les Cartes du Pouvoir. En 2016, elle est au théâtre des Champs-Élysées dans Encore une histoire d'amour de Tom Kempinski, mis en scène par Ladislas Chollat avec Thierry Godard, puis dans le film d'Eleanor Coppola Paris Can Wait. À la télévision, elle joue dans un épisode de la série télévisée Les Petits Meurtres d'Agatha Christie en 2013 par France 2, puis rejoint en 2015 le casting de la saison 3 du Bureau des légendes, diffusée par Canal +. La série est créée par Éric Rochant, qui l'avait dirigé dans sa comédie L'École pour tous. Elle tourne ensuite dans la série thriller de TF1 La Mante, portée par Carole Bouquet. Jacques Weber et Fred Testot complètent le casting. Parallèlement, l'actrice joue dans le téléfilm de France 2 Mystère place Vendôme, avec Christophe Malavoy et Marilou Berry.
En 2018, au théâtre des Champs-Élysées dans Le Fils une pièce de Florian Zeller dans une mise en scène de Ladislas Chollat avec Yvan Attal et Anne Consigny qui lui vaut une nomination du Molière de la comédienne dans un second rôle. Après le succès de la pièce (six nominations aux Molières 2018), Début 2019, la comédienne entame une tournée de la pièce Le Fils et participe à la série Kepler(s) de Frédéric Schoendoerffer (France 2). Elle y interprète la femme de Kepler, interprété par Marc Lavoine. En septembre elle est sur la scène du Théâtre du Petit-Saint-Martin pour la pièce Les Beaux de Léonore Confino aux côtés d'Emmanuel Noblet. La pièce obtient 3 nominations aux Molières 2020 dont celle du Molière de la comédienne. La même année elle tournera « Comme un coup de tonnerre dans un ciel sans nuage pour la télévision et un long métrage avec Léa Drucker « Les femmes du Square ».
                                                       ___________________________________________

                                                                                  Juliette Legrand : Artiste peintre, sculpteur                                                                                                                                                              5eme Branche Bernard Navarre                                                                                                                                                                                     https://www.juliette-legrand.com/

Après 3 ans d'étude de stylisme à l'atelier Fleury Delaporte, j'ai travaillé quelques années dans les bureaux de style de la haute couture à Paris (Chantal Thomass , Michel Doucet, Nina Ricci ).Puis j'ai suivi une formation à la chambre syndicale de la bijouterie joaillerie à Saumur, afin de créer ma propre marque de bijoux .Parallèlement, je découvre la peinture à l'huile puis plus tard les différentes techniques de sculpture. Avec ces deux expressions, je me sens "réunie ".Ces différents langages me semblent essentiels et complémentaires. Avec la peinture je traduis le gai, mouvementé et joueur .L'huile est subtile, heureuse des hasards de ses mélanges...vivante et riche .Avec la sculpture, je me rapproche de " l’intérieur «, une éternelle recherche de douceur, de calme, de sérénité .Un échange proche d’une certaine spiritualité. Je travaille sur plusieurs thèmes qui me sont chers :- Les rêveurs et leur intime.- Les hommes Fleurs et leur recherche de sens.- les végétaux...mes " renaissantes ".- Le jardin magique est un travail sur le doré, ce qui nous est précieux, réminiscence enfantine de nos trésors merveilleux.- La lande, espace infini propre aux voyages intérieurs. Le rêve est salvateur. Il rend libre et riche d'un monde parallèle proche de nos envies. Mélange de conscient et d’inconscient, accessible à chaque instant...seuls ou ensemble. Une autorisation faite à nous même." Les hommes fleurs ", qui refusent les excès de notre siècle, cherchent le retour aux sources, veulent reprendre leur temps, et ne veulent plus subir. Les nouveaux révolutionnaires .Quant aux végétaux, ils sont force, surprise, ruse, mouvement, beauté .Les renaissantes que nous devons protéger de nos abus qui les agressent. Ils sont notre future force. Eternels survivants des coups du sort. La tête vers le soleil et les étoiles ...Une leçon de vie.

                                                                      ____________________________________________________________

                                                                       Pauline Legrand : Artiste Peintre, Formation Beaux-Arts                                                                                                                 5eme Branche Bernard Navarre, fille Jean-Bernard Legrand
                                                                         ww.aulinelegrand.com

Vivre et travailler à Istanbul, Tukey. Pauline Legrand installée depuis 2010 à Istanbul son travail a été largement influencé par les couleurs des miniatures perses, venant s'ajouter à sa passion pour la représentation animale au moyen-âge et au virtuose de la composition spatiale de la renaissance Italienne (quattrocento).Son travail est un mélange de styles, de formats, de supports et de techniques unifiés par une palette de couleurs vives et contrastées offrant une lecture du monde par la couleur plutôt que par la forme. Privilégiant la théâtralisation de la mise en scène au moyen d'une lumière difficile à cerner et de cadrages serrés. Ses peintures confinent à l’étrangeté. Son univers onirique d'animaux exotiques souvent fantasmés, exclue toute représentation humaine. Elle travaille actuellement sur la série "mes drames et mes cieux" qui réhabilite la figure humaine à travers une série de portraits figuratifs sur bois. Ces souvenirs d'amitiés liées au Moyen-Orient, bien que figuratifs, restent soumis à la même palette et à la mise en scène théâtrale.
                                                      ________________________________________________

                                                                                Marie Jumelin : designer graphique et conceptrice vidéo
                                                    2eme Branche André Navarre, petite fille de Jacques Navarre, fille de Beatrice Navarre

Issue de l’école supérieure d’Art appliquée de Lyon, Marie Jumelin est aujourd’hui designer graphique et conceptrice vidéo au service du spectacle vivant. Opéras, pièces de théâtre, danse, comédies musicales, concerts et cabarets, la diversité de projets pour lesquelles elle travaille lui permet de développer un univers visuel riche. En France et à l’étranger, elle réalise les vidéos projetées sur scène pour de nombreuses créations : Opéras, pièces de théâtre et ballet à Paris, comédies musicales et cabaret à Boston, Paris, Macau et Rome, show télévisés à Paris et Rome. À son actif, « les Victoires de la Musique » au Zénith de Paris, le ballet « Casse-Noisette » à l’opéra de Rome, ou encore les animations vidéos autour de la collection Karl Lagerfeld pour la Fashion week de Milan. En tant que designer graphique, Marie crée des assets créatifs principalement dans l’univers du luxe, pour Christofle, Karl Lagerfeld ou encore Moët Hennessy.
                                                                                              www.mariejumelin.com

                                                      ________________________________________________


                                                                                    Bérénice Eveno : Chef Operateur                                                                                                   2eme Branche Rameau A (arrière-arrière-petite-fille d’André Navarre) petite fille de Christiane Navarre-Pery

                                                                   https://www.bereniceeveno.com/about-contact-press
Bérénice Eveno est une chef opérateur vivant à New York. Après des études de Khâgne et Hypokhâgne en option Cinéma en France, Bérénice part à Los Angeles pour étudier la Cinématographie au American Film Institute. Dès la sortie de l'école en 2011 elle assiste le chef opérateur Wally Pfister (honoré la même année de l'Oscar de la meilleure Cinématographie) sur le tournage du film de Batman, The Dark Knight Rises. Tout au long de sa carrière elle a fait la photographie de divers long métrages, court métrages, clip vidéo et documentaires. Entre autres; Furlough en 2018 (avec Whoopi Goldberg, Anna Paquin et Tessa Thompson),The Free World (avec Elisabeth Moss et Octavia Spencer) en compétition officielle du festival de Sundance 2016, Her Story, gagnant du prix de la meilleure série courte aux Emmy Awards en 2017Las Horas Contigo, nominé aux Césars Mexicains (Arieles) et vainqueur du prix International des Critiques FIPRESCI Verbatim, Sundance 2014 et 2016.Ainsi que plusieurs clips comme celui de Drake, SZA, Brandi Carlile. Dernièrement elle vient de tourner plusieurs épisodes de la série La Servante Écarlate sur Hulu.Bérénice écrit et réalise aussi ses propres films et vidéos expérimentales.
                                                   _____________________________________________

                                                                 Daphné Navarre : Artiste Plasticienne, Moodboardeuse (Story-board)                                                                                   2eme Branche, Rameau A (arrière-petite-fille d’André Navarre, fille de Patrick Navarre)                                                                                                              http://www.daphnenavarre.com/artists
                                                       Site Professionnel https://www.wildmarble.com/newss

YSL, Dior, Lancôme, La Prairie, Estée Lauder, Armani, Louis Vuitton, Expo Dubaï Universal 2020, Darphin, Bulgari, Clarins, Mumm, Cartier, Cointreau, Fairmont, L’Oréal, Garnier, Paul Ka, Bas&h, Isadora Limare, Joaillerie M, Nissan, La française des jeux,Bonpoint, Daniel Hechter, Heineken, Chelsea Barrack, Sephora, Carte Noire, Beko, Kinder, Nestlé . PRODUCTIONS Partizan, Insurrection, Iconoclast, Standard, Psycho, 1718 Films, Satellite my love, Swiss Kiss, Bollywood, Première Heure, 2 chapter film, Curious Films, Rods Tv, Digital District,Phantasm, Animal-Animal, Blink production, EP+ Films, Happy Prod, Cutting Edge Pictures … AGENCES : Betc, Tbwa, DDB, 133Luxmanagement artists, Les petits français, Artdicted MAGAZINES ELLE Magazine France & ELLE Japan Playboy France

                                                           ______________________________________________________________________

                                                                    Stéphane Navarre : Musicien, Créateur et animateur de l’Ecole Guitaristic.                                                                                2eme Branche, Rameau A (arrière-petit-fils d’André Navarre, fils de Patrick Navarre)                                                                                                                                  https://guitaristic.fr/
                                                    _________________________________________________

                                                              Angélique Lombard-Latune : Artiste Peintre-Graphique et Web Designer

                                           Branche Bonnin-Porteu de la Morandiére, petite fille de Simone Navarre ,fille de Bernard Navarre

                                                     http://www.lombard-latune.fr/htfr/AngeliqueLombard-Latune.htm

Angélique Lombard-Latune vit et peint à Paris. Sa peinture s’épanouit à la frontière de la figuration et de l’abstraction. Elle se joue de la matière, de telle sorte que s’opposent et se répondent liquide et solide, mat et brillant, dans un ballet aux inspirations multiples. Angélique expose depuis plusieurs années à Paris et en province. • Ecole Nationale Supérieure des Arts Appliqués et des Métiers d'Art (Olivier de Serres). Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris, CIF professionnel financé par 'AFDAS.
                                                          _____________________________________________
                                                       
                                           Lucie Navarre
: Coach en interprétation et gestion des émotions, Comédienne, Metteur en scène.                                                              branche André Navarre , Rameau B, Jacques Navarre senior, fille de Jacques Navarre Junior


Après son bac, elle monte à Paris pour suivre son envie de travailler en tant que comédienne. Diplômée des Cours Florent à Paris, formée notamment aux côtés de Nicolas Lormeau (sociétaire à la comédie française) et Stéphanie Girerd . À la fin de ces trois années d’études, Le spectacle musical "Manège" co-signé avec Amandine Flé reçoit un Jacques spécial pour la musique et se voit sélectionné pour le festival de la création à St Mandé. Elle tient le premier rôle féminin dans la pièce “Anarchie en Bavière” qui fait une tournée dans différents théâtres en France, Studio théâtre de Montreuil, théâtre de l’Etincelle, théâtre de la Reine Blanche, l’Atelier à Spectacle. Elle participe entre autre à un court-métrage pour l’Adi, réalisé par Franck Lahoui. Elle rejoint ensuite l’école de Stéphane Auvray-Nauroy pour explorer différentes approches du théâtre. Là, elle travaillera sur le processus de création théâtrale aux côtés notamment de l’acteur et metteur en scène, Michel Fau. Pendant plusieurs années elle quittera Paris et voyagera à Londres, à Hong-Kong puis aux USA. Pendant l’année où elle vivra à Hong-Kong, elle sera chargée des cours de théâtre au Lycée français International de Hong-Kong (auprès de la section primaire). Elle animera aussi des ateliers pour les adolescents et les adultes avec Chorus Ltd. Elle créera plusieurs spectacles dont « Un problème Madame ? ».Dans le même temps, elle travaillera aux côtés d'une artiste chinoise et préparera avec elle les apparitions aux évènements mondialement reconnus tels que "AMFAR, BVLGARI, ART BASEL..." De retour à Paris, elle intègrera une nouvelle compagnie de théâtre. En 2020 elle cosignera la mise en scène du spectacle “Berlin, de l’autre côté du mur” avec Sandrine Gauvin qui se voit nominé aux P’tits Molières 2020.
                                                       ________________________________________

                                                                                Brigitte Péry : Atelier de Joaillerie                                                                                                                                    2eme Branche Rameau A ,fille de Christiane Navarre (arrière-petite-fille d’André Navarre)

Brigitte Péry-Eveno a dirigé pendant 38 ans la maison Péry, atelier de haute joaillerie créé par son arrière-grand-père Lucien Péry en 1875.Pendant la seconde guerre mondiale, son grand-père Albert rend service à la maison Van Cleef & Arpels en cachant une partie de son stock d’or. En guise de remerciements, les joailliers unissent leurs talents à ceux du fabricant ; durant des décennies, l’atelier Péry crée et fabrique une grande partie des best-sellers de la maison Van Cleef & Arpels, comme la fameuse fermeture à glissière. D’autres maisons d’exception ont fait confiance au savoir-faire de la maison Péry : Bulgari, Fabergé, Mikimoto, Graff ou encore Harry Winston lui ont fait fabriquer une partie de leurs collections. En 2005, Brigitte commence la transmission du savoir-faire Français aux USA, dans une grande Ecole de Los Angeles le F.I.D.M (Fashion Institute of Design and Merchandising). Brigitte Péry-Eveno a vendu sa maison à Van Cleef & Arpels en 2012. Elle est désormais professeur à l’école Van Cleef & Arpels afin d’assurer la transmission du savoir-faire français en haute joaillerie.
Brigitte Péry-Eveno a vendu sa maison à Van Cleef & Arpels en 2012. Elle est désormais professeur à l’école Van Cleef & Arpels afin d’assurer la transmission du savoir-faire français en haute joaillerie.Ecouter Brigitte sur sa passionnante aventure dans la Joaillerie Française dans le monde
                          https://www.podcastics.com/podcast/episode/6-brigitte-pery-une-partie-des-trésors-de-la-maison-van-cleef-arpels-a-pu-être-sauvée-pendant-la-guerre-par-la-famille-pery-39215/

                                                      ______________________________________________

                                                                   Jocelyne Claudet, Dessinatrice de haute Joaillerie, Atelier Pery                                                                                                                     épouse André Navarre fils d’Albert Navarre :

                                                                ____________________________________________________________

                                                                         Dominique Navarre née Larré : Sculpteur                                                                                                                                 2eme Branche, André Navarre, Rameau A.épouse Bruno Navarre

                                                              ___________________________________________

                                                                    Christophe Navarre, Réalisateur films de Publicité, Artiste puis Thérapeute                                                   2eme  Branche Rameau A (arrière-petit-fils d’André Navarre, fils de Patrick Navarre)                                                                                                                                                    http://christophenavarre.weebly.com/

Christophe Navarre, a débuté comme 1ère AD en France et aux États-Unis (où il a vécu un certain temps) en travaillant sur des campagnes mondiales telles que Nike, VW, Renault, Ford, Levi's, Diesel, Orangina… et en collaborant également à des clips pour U2, Bjork, REM, Daft Punk, Beck…Il a assisté de nombreux réalisateurs de renom tels que JB Mondino, S.Sednaoui, P.André, E.Ifergan, J.Camitz, G.Verbinsky, M.Venville…Il a également travaillé sur les longs métrages des célèbres réalisateurs français Jean-Jacques Beinex («Roselyne et les lions») et Maurice Pialat («Van Gogh»).En 2000, il commence à réaliser des publicités et des vidéoclips, et remporte le prix du jeune réalisateur à Cannes 2000, avec son film Bouygues.Avec son film Decathlon, Christophe a été sélectionné pour faire partie du Saatchi Showcase (20 meilleurs réalisateurs en devenir du monde), projeté lors du Festival de Cannes en 2001.En 2002, il organise sa propre exposition Photos à Paris.Puis, Christophe rejoint Satellite / Propaganda, puis RSA aux USA, et dirige les campagnes américaines pour des marques comme Lexus, American Airlines, Usda, Citibank…Outre les clips vidéo (Mirwais etc.), il dirige les campagnes françaises de BMW, FNAC , Wanadoo, EDF, CIC, Société Générale, BNP, Crédit agricole, Oxford… où il a prouvé, une fois de plus, ses impressionnantes compétences en post-production et en comédie. Il développe son travail photo pour une prochaine exposition à Paris.
Fatigué par d’incessants voyages à travers le monde, il décide de réorienter sa carrière et devenir thérapeute. Après une longue formation à la Gestalt Académie, il pratique maintenant dans ses deux cabinets à Paris et Neauphle le Château (Yvelines).                                                                              Site Professionnel :http://www.christophenavarre.com/

                      _
____________________________________________

                                                            Félicité Lefoulon : Directrice Artistique ,Graphiste ,Illustratrice free lance                                                                                                           4eme Branche Vincent Navarre, petite fille d’Yvonne Navarre
                                                                                               www.felicitelefoulon.com

Diplômée de l'ENSAAMA (Olivier de Serres) et de la FEMIS (section décor), Elle a débuté comme assistante ou chef décoratrice pour le CINÉMA. Après des expériences dans l’évènementiel, le merchandising et l’aménagement intérieur. Depuis 2006 Directrice Artistique, Graphiste, Illustratrice free-lance à Paris.Ce parcours singulier lui a permis d’élargir son horizon et ses compétences.A développé un savoir-faire transversal, de l'image à l'espace. Manie les idées et les concepts. Joue avec les mots, les formes, les couleurs, les symboles et les métaphores pour traduire des intentions en solutions graphiques innovantes et riches de sens. À l'écoute et après une analyse pointue des besoins, imagine et développe des réponses sur mesure, justes et cohérentes, dans des domaines aussi variés que l'identité visuelle, l'édition ou la scénographie. Curieuse et créative, elle apporte de la fantaisie à une exigence professionnelle rigoureuse pour créer des univers originaux, pérennes et efficaces.

                                                                 ______________________________________________ 

                                                                                   Louise Jumelin : Céramiste                                                                                                                                  2eme Branche André Navarre, petite fille de Jacques Navarre, fille de Beatrice Navarre


                                                               https://jumelinlouise.wixsite.com/monsite/a-propos
Diplômée de l'Ecole supérieure des Beaux-Arts de Marseille, option Design, et du London Institute, j'ai enseigné pendant plusieurs années les arts plastiques. Après avoir réalisé de nombreux stages dans différents ateliers, je décide de passer un CAP céramique avec la volonté de me consacrer essentiellement à la création par le biais de ce médium aux incroyables et multiples possibilités.
Je crée mon atelier céramique en 2017, sur l'ile de la barthelasse, à Avignon. Je travaille aussi bien l'objet utilitaire - essentiellement sur commande - que la sculpture. Ces deux pratiques se rejoignent d'ailleurs parfois. Mon travail s'inspire de la nature, aussi bien dans la création des formes que des couleurs. Je laisse libre cours à mon imagination, au fil de mes humeurs et des saisons tout en gardant un Entré sobre et épuré. Equipée d'un four basse température et d'un tour, je fabrique mes propres couleurs et réalise mes pièces de A à Z.
                                                               _________________________________________

                                                                 Antoine Navarre : Comédien, Réalisateur, Musicien.                                                                                                                          Branche ainée, Petit-fils d’Henry Navarre, fils de Charles Henry Navarre

                                                             « Le plus palpitant dans mon parcours réside dans mon futur »

Après une licence de Philosophie, intègre en 2018 le cours Florent de Bordeaux ou il termine avec passion sa formation de comédien. Ecrit plusieurs courts métrages. En 2019, Rôle de Tybalt dans Roméo et Juliette et Cléante dans l’Avare au théâtre de la Pergola. Actuellement en train de monter son projet de fin d’étude consistant à tourner dans des théâtres qui accepteront de les accueillir : Arlequin, valet de deux maîtres dans lequel il joue Arlequin. Parmi les projets en cours, mise en scène des Correspondances d’Albert Camus et Maria Casarès, proposition étant faite à la maison Casarès et au festival d’Avignon. Guitariste et batteur dans un groupe des Landes jusqu’à son entrée au cours Florent.
                                                                     _____________________________________________

                                                        Lucas Navarre : Ecole Boulle, Concepteur Joaillier                                                                                                                                                   Branche ainée, Petit-fils de Dominique Navarre, fils Olivier Navarre

________________________________________________

                                                                        Florence Vitrac, professeur de danse

branche Vincent, petite-fille d’Andrée Navarre, fille de Géraud Vitrac ( 1957-XX),
épouse de Quentin Rouillier,

Artiste-interprète à l'Opéra de Marseille-Ballet Roland Petit (1974-1977), puis à la Moebius-Danse-Compagnie Quentin Rouillier (1978-1988) où elle sera responsable pédagogique (1992-1996), puis assistante répétitrice et répétitrice (1993-1994). - Professeur de danse contemporaine au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris (en 1996)

                                                                      _________________________________________

Quentin Rouillier, danseur, chorégraphe et pédagogue
epoux de Florence Vitrac

Quentin ROUILLIER Chorégraphe, Danseur, Pédagogue Né le 1er mai 1949 à Paris. 1959 Formation classique avec IRINA GREJEBINA ; Entrée aux BALLETS RUSSES. 1960 Complément de formation avec NINA TIKANOVA ; Entrée dans sa compagnie. 1965 Début d'une collaboration de deux années avec les JEUNESSES MUSICALES DE FRANCE dirigées par Pierre Lacotte. Participe au film d'AGNES VARDA, «le Bonheur». 1966 Deux films pour la Télévision Française avec GEORGE SKIBINE et Jean BABILEE, «L'oiseau de feu» et «L'enfant et les sortilèges» . Perfectionnement avec RAYMOND FRANCHETTI. 1968 Entrée au BALLET THEATRE CONTEMPORAIN dirigé par JEAN-ALBERT CARTIER. 1972 Entrée au THEATRE DU SILENCE dirigé par BRIGITTE LEFEBVRE et JACQUES GARNIER ; participation à la reprise de «L'oiseau de feu» de MAURICE BEJART. 1973 Création avec SHEELA RAJA du groupe LE CERCLE ; influence de MERCE CUNNINGHAM. Collaboration avec plusieurs compagnies françaises : ETHERY PAGAVA, SERGE KEUTEN, BALLET DE POCHE, BALLETS DE LA CITE, PETER GOSS. 1974 Rencontre avec CAROLYN CARLSON ; Entrée au GROUPE • DE RECHERCHE THEATRALE DE L'OPERA DE PARIS ; participation aux créations «Sablier prison», «Wind, water, Sand» ; collaboration avec PAOLO BORTOLUZZI pour «Spar» chorégraphiée par CAROLYN CARLSON ; stage aux U.S.A. avec ALVIN NIKOLAIS ; première chorégraphie avec «Foresome» dansée à Champigny. 1975 Création d'un pas de deux avec CAROLYN CARLSON «TRETA» sur une musique de BARRE PHILIPPS pour l'Opéra de Budapest. 1976 Enseignement au Dojo de la rue des Archives ; mise en place d'ateliers à l'Opéra de Paris. 1977 Création de la COMPAGNIE MOEBIUS. Animations et spectacles pour enfants au CENTRE BEAUBOURG ; création du premier ballet de la Compagnie, «Résonnances» . Participation aux spectacles de CAROLYN CARLSON en Avignon. Création de «HORIZON» au Théâtre d'Orsay RENAULT-BARRAULT . 1978 Création de «Quand tu commences à voir les cigognes» aux Bouffes du Nord à Paris. Création de la chorégraphie de «Zadig», mise en scène par Jean-Louis BARRAULT au Théâtre d'Orsay. 1979 Création de «Sortie de secours» à la Maison de la Culture de Châlon sur Saône ; expérience de décentralisation régionale en Bourgogne ; Festival d'Avignon ; création de la «Compagnie Quentin Rouillier» ; création de «Trajets» au Théâtre Oblique à Paris ; participation à une sculpture vidéo au Musée d'art moderne du Centre Beaubourg. 1980 Participation à la dernière création de CAROLYN CARLSON à l'Opéra de Paris. Le propos de QUENTIN ROUILLIER est, aujourd'hui, de mener de front recherche, création ainsi que la divulgation la plus large possible d'une technique aussi rigoureuse que la technique classique. Une technique qui enrichit le vocabulaire chorégraphique et offre à la danse un vaste champ d'investigation.

LegetøjBabytilbehørLegetøj og Børnetøj