Alfanord,Exploitation Alfatière des Papeterie Navarre en Algérie

En 1932,La Société d'étude pour la fabrication des pâtes d'Alfa dans l'Afrique du Nord,Alfanord est crée le 31 mai 1932 entre les 3 frères,André,Bernard et Vincent Navarre.

Les Papeteries Navarre ont été les premières en France à utiliser l’alfa pour la fabrication des beaux papiers pour les éditions de luxe. C’est dans leur usine de Montfourat (Gironde) que l’Alfa fut traité. Pour assurer l’approvisionnement de cette usine, les papeteries Navarre récoltent l’alfa en Afrique du Nord.En vertu de conventions passées avec le Gouvernement Général de l’Algérie, elles disposèrent du droit de récolte sur un certain nombre de territoires d’une superficie de 310.000 hectares, situés à environ 150 kilomètres au sud d’Alger et relevant des communes mixtes de Ain-Boucif, Sidi-Aissa et Bou-Saada. Les possibilités annuelles de récolte sur ces nappes étaient de l’ordre de 120.000 tonnes vertes, soit environ 9.000 tonnes sèches correspondant aux besoins de l’usine de Montfourat.

 

 

Carte Algérie

 

Union Française de Papeteries,Dépôts Navarre et Agences des Papeteries Navarre

Les depots Publicité

(L’Afrique du Nord illustrée Foire Exposition , 4 juin 1921) L’Union Française de Papeteries a été constituée le 1er..janvier 1914.Le capital, fixé d'abord à 1.500.000 francs, est actuellement de 6.000.000 de francs, des augmentations avant été faites successivement pour suivre le développement continu des affaires.La société a pour objet..:

1° La vente aux transformateurs et à la consommation industrielle des papiers et cartons des Papeteries Navarre et des usines placées sous le contrôle de M. André Navarre..;

2° L’achat, pour le compte des mêmes usines, des matières de grande consommation dont elles ont besoin.Cette société a pris |a suite de l'organisation commerciale déjà ancienne de la Société des Papeteries Lafuma. laquelle comportait déjà les dépôts suivants..: Paris, 114, rue du Temple..; Lille, 72, rue d'Artois..; Marseille, 53, rue Grignan.Dès la constitution de la nouvelle société, l'extension des dépôts existants et la création de nouveaux dépôts avaient été prévus. Malheureusement, la guerre qui éclata si inopinément quelques mois après, vint arrêter, à ses débuts, l'essor de la société, et c'est seulement à partir de 1919 que le programme primitif d'extension put être repris, lorsque, grâce aux efforts persévérants de M. A. Navarre, la marche des usines fut de nouveau assurée.Actuellement, pour la vente en France, en Europe et dans les colonies françaises, la société a installé, dans les conditions les plus modernes, des dépôts à..Paris, 114, rue du Temple: Lyon, 13, rue Domer..; Marseille, 53, rue Grignan..: Bordeaux, 9,rue Tastet..; Toulouse, 50, rue Matabiau..: Nantes, 6, place Édouard-Normand..; Rouen, 14, rue Haranguerie..; Lille, 70, rue d'Artois..: Nancy, 9, rue de Rome..: Strasbourg, 76, rue des Vosges.Chacun de ces dépôts possède un atelier de régime et de façonnage.L'Union française de papeteries possède également des agences à Limoges, Bruxelles,Londres, Milan, Alger, Casablanca, Tunis, Haïphong, Le Caire, Athènes, Alexandrie, Belgrade,Constantinople.Avec |es ressources dont elle dispose, l'Union française de papeteries peut faire face à tous les développements et est à même de suivre l'augmentation constante des usines placées sous le contrôle de M. A. Navarre, dont elle doit assurer la vente.Pour permettre d'apprécier l'importance de ce programme, nous donnons ci-après l'énumération des usines du groupe Navarre, dont la vente est confiée à l'Union française...:Papeteries Navarre (capital..: 40.000.000 de francs..: Usines à Villeneuve (Aube), Caline (Ain), Monfourat (Gironde), Champ-sur-Drac (Isère), Wesseling (Isère), Paviot (Isère), Roanne (Loire), Melleville (Haute-Marne), Saint-Clément (Meurthe-et-Moselle), Tallende (Puy-de-Dôme), Grand-Quevilly (Seine-Inférieure), Galas (Vaucluse),Vedene (Vaucluse), Le Pénitent (Haute-Vienne), Papault (Vienne), Godoncourt (Vosges).Papeteries D'Evergnicourt (Aisne), de Saint-Martory (Haute-Garonne), de Saint-Vincent-de-Blanzat (Puy-de-Dôme), du Guiers (Isère), Société calaisienne de pâtes à papiers.

L'ensemble de toutes ces sources de production, représentant 31 machines à papiers,constitue, par sa variété de production, sinon par sa puissance de production, le groupe le plus considérable de l'industrie des papiers et cartons en France et l'Union française de papeteries, l'organisme commercial le plus puissant qu'il soit dans cette branche.L'Union française de papeteries, ayant maintenant organisé la vente en France, va consacrer ses efforts au développement du rayon d'exportation dont elle étudie la création depuis 1918. Les papiers extra-fins, et fins, de fabrication si réputée de nos usines françaises,doivent permettre à nos industries de conquérir un marché considérable dans les pays nouveaux, en concurrence et en remplacement des papiers étrangers qui dominaient ces marchés avant guerre.De tout ce qui précède, on peut conclure, avec assurance, que l'Union française de papeterie, dont le développement a été jusqu'ici si rapide, a des perspectives d'avenir considérables.La force évidente de cette organisme commercial, si puisament outillé, est considérablement accrue par le principe même qui a précédé à sa constitution..: ne vendre que les produits d'un ensemble d'usines placées sous le contrôle de la société.Ensemble suffisamment complet pour pouvoir, d'un côté, alimenter la société de toutes les qualités de papiers et cartons de vente courante..; d'un autre, fabriquer chacune de ces qualités dans une usine soigneusement spécialisée, spécialisation qui est aujourd'hui, de toute évidence, la condition indispensable pour produire vite, bien et bon marché. 

L'agence d'Algérie, où un personnel compétent est à la disposition des intéressés, est installée depuis deux ans au n° 4 de la rue Villegaignon.Télép. 34.48..; Adresse télég. Erravan-Alger.

PAPETERIES NAVARRE, Siège social..: 52, av. de Noailles, Lyon (Rhône). T. Vaud. 12-83, 1582 et 16-24. Inter 32. Ad. t. Navapap-Lyon. Soc. an. au cap. de 40.000.000 de fr. Cons.d'adm...: Prés...: M. A. Bouchayer ; adm. délégué..: M. Navarre..; adm...: MM. J. Bajard, G.Charpenay, H. Dumas, L. Finaz, J. Giraud, J[ean] de Grailly, G. Guichard, A. Haug, E. Lafuma,Neyret, E. Rabatel, H. Rabourdin, P. Treppoz, J. Vadon, A. Vellot, A. Biltz [Bq Lambert-Biltz], P. Bauret, V. Navarre, B. Navarre. — Usines à Villeneuve (Aube), Caline (Ain),Monfourat (Gironde), Champ-sur-Drac (Isère), Wesseling (Isère), Paviot (Isère), Roanne (Loire),Melleville (Hte-Marne), St-Clément (M.-et-M.), Tallende (P.-de-D.), Grand-Quevilly (S.-Inf.),Galas (Vaucluse), Vedens (Vaucluse), Pénitent (Hte-Vienne), Godoncourt (Vosges). Bureau..:13, r. d'Aguesseau, Paris, 8e. T. Elys. 43-67, 16-44, 38-17, Inter 5-35. Dépôts..: 114, r. du Temple, Paris, 3e..; 13, r. Domer, Lyon..; 53, r. Grignan, Marseille..; 50, r. Matabiau, Toulouse..;13, r. Tastet, Bordeaux..; 6, pl. Édouard-Normand, Nantes..; 14, r. Haranguerie, Rouen..; 72, r.d'Artois, Lille..; 9, r. de Rème, Nancy. Agences..: Strasbourg..: 2, r. des Païens..; Alger..: 4, r.Villegaignon..; Casablanca..: bd de la Gare..; Londres..: M. Frank Crossley, 206 Upper Thomes

 On accuse les frères Navarre de constituer un Trust.

Moniteur de la papeterie Française :N° 1921-04-01……….«M. Delaisi tient à son trust. Voici les preuves avancées, suivies de nos critiques :

1° il reste établi, dit M. Delaisi, que les frères Navarre sont membres de dix-sept conseils de Sociétés de papeteries et industries Critique : Cela prouve que les Navarre, comme tous les industriels de ce nom, sont entrés dans quelques entreprises de leur profession, et dans dix, douze ou quinze Sociétés d'études, comptoirs d'achats, industries annexes. Il faut louer, et non blâmer, les industriels français d'avoir enfin compris ces associations nécessaires. En tout cas, ceci n'a rien il voir avec, un trust.

2° Que les mêmes Navarre ont absorbé, dans un organisme unique, en moins de quatre ans, de nombreuses papeteries éparses sur tout le territoire ; Critique : Bien. C'est qu'ils ont de l'estomac. La question est de savoir si cela fait un trust. Or, cela ne fait jamais qu'une grosse entreprise, qui s'est mise au niveau de ses grandes concurrentes.

3° Qu'en créant. la Société des Pâtes et Textiloses, ils se sont procurés la matière première à meilleur compte, ce qui leur permet, selon le procédé ordinaire des trusts, de tenir à leur merci les petites entreprises; Critique : 1° Reprocher à des industriels de s'associer pour acheter les matières premières à meilleur compte, c'est purement stupide 2° Ladite Société tient-elle à sa merci les petites entreprises? Ici, M. Delaisi se moque du monde, ou il ignore complètement que 80% des pâtes utilisées en France sont achetées aux producteurs étrangers qui, eux, ont tenu à leur merci presque tous les fabricants, grands et petits.

Publicité des Papeteries Navarre 1927

 Publicité Papeteries Navarre 1927

En 1913 Cette là, André Navarre crée l'Union Française des Papeteries: organisme commercial central avec des dépôts dans toute la France et des agences à l'étranger.

Sous l'impulsion de son créateur,André Navarre,des accords se conclurent rapidement avec d'autres fabricants de papier et en 1913,l'Union Française de Papeterie fut créée dans le but de rapprocher le papier du consommateur.Des dèpots de vente furent établis dans les principales villes de France et à l'étranger comme l'indique cette publicité publiée l'année même.

En 1914,En août, c'est à dire au début des hostilité et après sept mois d'existence seulement,l'Union Française de Papeteries avait 8 dépôts appropriés à chaque régions:

Paris,114 rue du Temple.par la suite 3 rue Benjamin Constant  Service Exportation 20 rue de Madrid

Marseille 53 rue de Grignan

Lille 72 rue d'Artois puis 45 rue de la Justice

 

Mulhouse 

Genève (Chez Georges Chanal)  5 rue Ami Lullin

Milan (Chez Pierrot Rattti) 2 Via Mazzini

Londres (Chez Frank Crossley et Son) 206 Upper Thames Street

Par la suite ouverture d'autres dépôts:

Lyon 9/13 rue Domer avec des Agences Régionnales,

Grenoble 17 Avenue Jean Jaurés

St Etienne 26 rue du Furan

Clermont Ferrand 30 Avenue Carnot

Marseille 90 Boulevard de Paris avec Agences à

Nice 43 Avenue Borriglione

Alger 4 rue Villegaignon

Nantes 21 rue de la Tour d'Auvergne

Toulouse 50 rue Montabiau avec Agence

Limoges 12 Boulevard Montmailler

Rouen 14 rue Haranguerie

Nancy 9 rue de Rome Agence

 

Dépôt des Papeteries Navarre Nancy, 9, rue de Rome. 

A l’origine, ce bâtiment était une fabrique de chaussures : ˝Les Chaussures Lévy˝. Cette installation peut-être subdivisée en quatre parties :

Le bâtiment principal construit le long de la rue de Rome comprend un rez-de chaussée sur cave et deux étages. Le premier étage comprend les bureaux. Des pièces sont aménagées en salle de façonnage (avec un massicot), réglure (machine traçant à l’encre les quadrillages des blocs papier ou du papier d’écolier), dépôt d’enveloppes, etc. La cave disposait d’une partie voûtée qui a servi d’abri contre les bombardements pendant la seconde guerre mondiale (elle existe toujours).

  • Une conciergerie en rez-de-jardin, avec deux étages, débouchant sur la cour du dépôt. Le toit plat de cette conciergerie sert de terrasse au logement de fonction du Directeur.
  • Un immense hall de stockage construit entre le bâtiment principal et la rue de Turique (parallèle à la rue de Rome). Ce hall est équipé d’un quai de chargement pour camion débouchant sur la rue de Turique.
  • La cour du dépôt donnant sur la rue de Rome est fermée par un large portail de fer. Au fond de cette cour, 3 garages, 1 garage pour abriter un camion et 2 garages pour automobiles. Derrière ces garages se trouvent des petites pièces pouvant servir de chambres. Dans cette cour est aménagé un petit jardin et un long chalet en bois se trouve contre le mur.  
  • Texte repris d’un texte des Papeteries Navarre communiqué par Jean-Pierre Cotte dont les parents et grands-parents Conus furent respectivement Chauffeur-Livreur concierge du dépôt (Ferdinand Conus),René Cotte employé de bureau puis responsable de la conciergerie après le départ à la retraite de son père, Frida Conus épouse Cotte travaillant au massicot de l’atelier de conditionnement.
  • Tous ces bâtiments ont été abattus dans les années 1980/90 pour faire place à des constructions résidentielles.
  • Le garage pour camion est en réalité l’ancienne chaufferie de la fabrique de chaussures, équipée d’une grande cheminée en briques. Cette cheminée inutile pour un dépôt de papeterie a été démantelée.

Personnel connu: Ferdinand Conu (Chauffeur, Gardien)

Strasbourg 2 rue du Coq

Bordeaux 12 rue Tastet 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LegetøjBabytilbehørLegetøj og Børnetøj