Champ-sur-Drac,Le Vaisseau Amiral des Papeteries Navarre

Entree Usine Navarre Champ sur Drac

(Entrée des Bureaux de l'Usine de Champ-sur-Drac)

En 1903

André Navarre songe à fabriquer lui-même sa pâte à papier et non plus à l'importer. Il rédige le 12 mars 1903 une note de 8 pages sur un projet de création d’une usine à fabriquer la pâte mécanique de sapin avec cartonnerie entre Moirans et Voreppe avec pour base économique, l’utilisation, pas encore tentée des chevaux vapeur de nuit des réseaux électriques.

Cette note parvint, sans doute grâce à Charles Lépine, à Aimé Bouchayer banquier à Grenoble qui lui propose de mettre sur pied cette affaire mais à Champs-sur-Drac tout à côté de l’usine génératrice. En quelques semaines tout fut réglé et la constitution des cartonneries de l’Isère  fut signée dès le 18 juillet 1903.En un an les Cartonneries de l’Isère furent construites à Champ sur Drac.Laissons parler lui-même André Navarre de ce sujet dans le discours qu’il prononça le 4 mai 1928 lors des obsèques d’Aimé Bouchayer.

 « c’était en 1903,il y a juste 25 ans qu’un jour de mars Aimé Bouchayer, que je ne connaissais pas encore, me fit venir dans son bureau .IL avait en main, reçu d’un homme d’affaires, le projet…..Aimé Bouchayer me dit,  « nous allons essayer  de mettre sur pied votre affaire »Ainsi naquirent en même temps les Cartonneries de l’Isère et notre amitié, que rien désormais ne devait venir, tout au long des années ,troubler un seul instant. Après les Cartonneries de l’Isère, vinrent, toujours avec le concours actif d’Aimé Bouchayer, les Papeteries de Montfourat, les Papeteries du Centre, La fabrique Rouennaise de Cellulose, et enfin le groupement dans la Société des Papeteries Navarre de toutes ces entreprises… »

usine de champ

Le capital initial de 800 000F fut rapidement souscrit par un groupe des 8 fondateurs qui ne compta pas moins de 5 ingénieurs centraliens : Navarre (1890), Lépine (1883), Nicollet (1890), Rey (1878), Vignal (1890). Aux côtés d’Aimé Bouchayer, président du conseil d’administration et d’André Neyret autre soutien indéfectible de Navarre on trouve parmi les actionnaires les membres du « consortium » d’entrepreneurs grenoblois s’intéressant, selon Henri Morsel, à toutes les affaires d’électricité. Juste retour des choses, André Navarre devient administrateur de la Société Fure et Morge en 1907.La composition du conseil d’Administration en 1911 était composé autour d’Aimé Bouchayer, de Joseph Nicollet, André Navarre, D’Agoult, Georges Charpennay Banque Charpenay, Léon Devillaine des papeteries de Riopéroux, de Joseph Torchon, et Abel Vellot.

Ouvriers fondateurs des Cartonneries de l'Isére 1904

En 1904:Le Chantier de l’usine démarra en juillet 1904. En un an les cartonneries de l’Isère furent construites à Champ-sur-Drac et l’exploitation normale commença le 1er juillet 1905 avec 50 ouvriers. Le siège social est installé 34 bis cours Gambetta à Grenoble. Par acquisition successives de terrains jusqu’en 1920 l’ensemble de la Papeterie représentera une surface de près de 90ha qui seront conservés jusqu’en 1954.Une partie de cette surface sera consacrée à la construction de logements sociaux.  

 

Entete de Lettre Papeteries Navarre Lyon 1904

 

En 1904 la première machine à papier fonctionne à Champ-sur-Drac.

Champ Machine 1

 En 1905 La salle de triage est installée 

En 1908 Grand banquet d'inauguration de la machine 2 dans la salle de triage de l'usine.

Grand Banquet Champ 1908 

Rachat par les Cartonneries du moulin Wagner

 

En 1909/1910 : Société des Cartonneries de l'Isère. Les comptes de l'Exercice 1909-1910, approuvés par l'Assemblée générale du 19 novembre, accusaient un bénéfice net de 129.297 fr. 97, le plus élevé qui ait été obtenu jusqu'ici. Le solde disponible, ressortant à 109.986 fr. 21, a été réparti à raison de S.214 fr. 90 à la réserve légale, 10.429 fr. 80 à la réserve statuaire, 60.000 francs aux actions, 13.894 francs au conseil et à la direction, 10.000 francs à la réserve facultative et 11.447 fr. 51 reportés à nouveau. Le dividende, ressortant à 25 francs brut par action, est payable dès maintenant (coupon n° 4) à raison net de 24 francs au nominatif et 22 fr. 75 au porteur. Le rapport du conseil apprécie favorablement la marche actuelle de l'usine, dont les deux machines sont occupées et dont la fabrication est toujours des plus parfaites.

 

En 1909:  Construction de la première maison d'ouvriers,de la conciergerie et d'une deuxième machine.Cette année là se fera également le raccordement ferroviaire de la ligne Grenoble-Veynes.  

En 1910: Création de l’Ecole des Papeteries Navarre à Champs-sur-Drac avec 5 salles de classe et 4 institutrices. La société achète toutes les maisons libres du village.

Ecome Navarre Champ

Fanfare des Papeteries Navarre. les "Fanfaron" acquirent une telle réputation que des musiciens furent embauchés, parfois achetés par l'usine. Une énorme chorale existait et que les ouvriers appelaient "Les Braillards".

Fanafare Navarre

  

Champ Atletic club Navarre

L'équipe de Rugby Navarre ira en championnat de France par 3 fois. Là aussi certains joueurs furent achetés. On aménagea  une chapelle avec un petit clocher qui existe toujours. La Chapelle Navarre était au bord de la Romanche. Elle coexistait avec l'église du vieux village avec l'abbé Pichat très lié à l'usine

En 1912

Première ébauche de ce que deviendra la cité Navarre. C’est le vrai début du plan de logement des Cartonneries de l’Isère. Construction de la villa du Directeur de l’usine au bord de la Romanche. 

Construction de la première rangée de 5 maisons à un étage. Puis une maison rectangulaire de quatre appartements de 165 m2.Deux autres rangées identiques de 6 maisons furent ajoutées en fin 1913.Puis une troisième tranche fut construite à la fin de la guerre 14-18.Ce seront quelques 220 logements d’Ouvriers et de Cadres qui seront construits. 

En 1914 André Navarre fait visiter son usine au journaliste F.Aillot.

" Navarre, qui dans ses multiples travaux trouve encore le temps de penser â ses plus modestes collaborateurs, seconde nos efforts; M. Haug, directeur des Cartonneries de l'Isère, nous apporte aimablement l'appui de son expérience puisque dès le début tout le personnel des cartonneries fut affilié à la Caisse syndicale.Nous remontons la belle vallée du Drac,….Ce fut à Champ que l'on vit pour la première fois en France, il y a dix ans, une machine à formes rondes fabriquer du carton en plusieurs jets. Cette fabrication a maintenant fait ses, preuves, et l'usine de Champ compte actuellement trois belles machines, supérieurement installées. M. Rollet, le très aimable secrétaire, le« je sais tout » de Navarre, se joint à M. Haug pour nous guider dans l'usine; et nous comprenons leur fierté en les suivant à travers ces hautes salles où la science de quelques hommes lutte avec tant d'ingéniosité contre les difficultés d'un prix de revient. …Et le lendemain, avec quelque mélancolie, nous reprenons le chemin de Paris, ne sachant trop comment remercier nos hôtes Alibaux et Navarre, qui pendant 48 heures ont sacrifié tous leurs instants pour nous recevoir. Présidentiellement.RENÉ F AILLIOT"

En 1917 Cette année-là les papeteries Lafuma absorbent les Cartonneries de l’Isère (Champs) et les papeteries du Centre (Roanne), l’ensemble prend le nom de Papeteries Navarre. Le Capital Social passe de 1.600.00FR à 10.000.000 Fr.

En 1914-1918

L'Usine sera arrêtée et elle participera à l'effort de guerre.Les ateliers sont transformés en hôpital de convalescence pour les militaires blessés qui arrivent par trains entiers.La cantine des célibataires devient la cuisine des malades,les lits sont fournis par le personnel et un vaste mouvement de solidarité s'organise.Une fabrique de pansements est mise en route ,on fabrique des pantoufles avec les feutres des machines à papier.

Les avantages en nature pour les ouvriers sont importants la plupart des ouvriers et employés sont logés gratuitement et les autres reçoivent une indemnité compensatrice. L’éclairage est gratuit et sans compteur. On pouvait rentrer chez  Navarre à 13 ans et on pouvait y rester jusqu’à 70 ans. La fidélité du personnel Navarre est remarquable quand on note le nombre important de médailles d’argent saluant de 25 à 30 ans de fidélité jusqu’à 19 en Or saluant entre 45 et 50 ans de travail aux Papeteries Navarre.

Coté social : les impôts locaux étaient payés directement par l’entreprise à la Mairie. Le personnel et sa famille avait gratuité de la consultation des médecins qui venaient un jour par semaine à l’usine. Ceci fut également  valable pour les usines de Roanne, Montfourat et Galas. Détail amusant une petite caisse de 6.000Fr par mois permettait de donner "une petite enveloppe"aux deux curés, celui de la paroisse et à celui des cités Navarre.

En 1917 Les Cartonneries de l'Isère deviennent les Papeteries Navarre et ce groupe devient l'un des plus puissants dans toute la France.Son capital passe de 1 million 600 000 à 100 millions. Toutes les gammes de papiers (sauf papier journal) y sont fabriqués à Champ.

En 1920

Salle de ftes champConstruction de la salle des fêtes à Champ. Cette grande salle de théâtre comporte un rideau de scène peint et classé au patrimoine historique. Cette salle des fêtes a été baptisé Salle des Fêtes Jean Navarre par la commune en 1972 en hommage à l’Aviateur. 

Rideau de la Salle des Fetes Navarre Champ-sur-drac

En 1930:La cité ouvrière Navarre comprend 216 logements gratuits pour les ouvriers. L'école privée Navarre a plus de 100 enfants. 

En 1931: Construction de la quatrième machine et l'effectif de l'usine est de 440 ouvriers dont 120 femmes.Le siège social des Papeteries Navarre est enfin installé à Lyon 52, Avenue de Noailles (Av du Marechal Foch aujourd’hui ).

En 1936: Les papeteries sont secouées par d’importantes grèves. A Voiron, les ouvriers exigent l’application immédiate des accords de Matignon (semaine des quarante heures et congés payés).

En 1939-1945

L'usine tournera au ralenti avec 2 machines sur 4 et elle participera également à l'effort national.Le feutre récupéré sur les machines servira à fabriquer des vêtements. L'usine reçoit du papier de récupération par wagons de divers secteur .La Seita envoie des restes de tabac qui sont mélangés et le tri de ce bien précieux est organisé.Et tout cela demandait à être trié avant d'être transformé en pâte à papier.

usien Navarre Champ 1955

En 1965: Est crée le département carton du Groupe à Champ qui est dirigé par Francis Navarre, 9eme enfant de Bernard Navarre frère d'André Navarre.

En 1972: Prise de contrôle des Papeteries Navarre par les Papeteries de la Chapelle-Darblay sous l'égide de Paribas. Il ne reste plus que 4 usines Navarre: Quevilly, Evergnicourt, Roanne Transformation, Champ-sur-Drac et les maisons de vente.

En 1976: Eclatement par filialisation des Papeteries Navarre en 4 Sociétés : Les Papeteries Navarre regroupant les maisons de vente et le commercial. Les Papeteries Navarre Transformation (Roanne) en association avec un groupe Hollandais.Everbal (Unité de papiers recyclés d'Evergnicourt).Les Cartonneries de Champ-sur-Drac.

En 1982:Arrêt définitif de la cartonnerie Navarre le 22 octobre 1982.

Directeurs de l'Usine Navarre de Champ-sur-Drac:

A.Haug  1903-1938, C.Thévenon 1938-1942, Mr Douron  1942-1958, Sous-directeurs, G.Gay et M.Pi, Mr Bouvier  1958-1966, Sous-directeur  Francis Navarre, Mr Aubaud 1967-1970, Sous-directeur Mr Kunz, Mr Strintz 1971-1981, Mr Joussaud 1981-1982

 Nous sommes à la recherches d'informations sur cette usine. Si vous disposez de documents, de photos ,merci de nous contacter Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

LegetøjBabytilbehørLegetøj og Børnetøj